Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Premier déploiement pilote de la station acoustique Agoa

25/06/2015 Connaissance - Antilles

Dans le cadre de la phase pilote de l’observatoire acoustique, le sanctuaire Agoa déploie une station acoustique au large de Vieux-Fort.

A partir de 8 juillet 2015, et ce pendant un mois pour une phase test, ce dispositif innovant enregistrera les sons émis par les cétacés mais également les sons produits par le trafic maritime.

Premier objectif : tester le matériel en conditions réelles

Cette première mise à l’eau est une phase de test importante permettant de roder le matériel aux conditions réelles de mouillage, mais aussi pour l’équipe technique Agoa de commencer à analyser toutes les données que cette station acoustique va produire et identifier comment elles pourront être intégrées à des indicateurs de suivi régulier du sanctuaire entre autre.

Des données collectées de jour comme de nuit et pré-analysées

L’avantage de ce dispositif acoustique est que, dès son mouillage, le sanctuaire Agoa pourra accéder à des données de jour comme de nuit, en continu et quelque soient les conditions météorologiques. Ce type d’acquisition n’est pas possible lors des suivis visuels qui ne se font que quelques jours par an avec les limites connues que sont les conditions météo et l’absence d’observations de nuit notamment.

Ces données permettront notamment de collecter des informations sur la fréquentation de ce secteur par les cétacés mais également d’établir des cartes sonores, caractérisant le bruit anthropique moyen (produit par une source humaine) sur une zone de 2,5 Km de diamètre environ.

Une technologie innovante

Là où, pour des systèmes conventionnels, il faut attendre la fin des enregistrements pour commencer à traiter les données, la station acoustique Agoa va pré traiter les données en temps réel.

Les données sont acquises et transmises instantanément à un serveur qui analyse celles-ci, le tout, visible sur une interface internet.

Ce pré traitement permet notamment d’identifier les espèces détectées, et de dénombrer ces détections sur une période donnée.

Première phase de l’observatoire acoustique Agoa

Ce déploiement est le premier outil d’acquisition acoustique d’un projet qui en associera plusieurs types en fonctions des besoins à terme. En effet, le sanctuaire Agoa a pour objectif de déployer d’autres dispositifs plus ou moins perfectionnés sur l’ensemble des îles du sanctuaire. De cette manière, l’acquisition de données acoustiques permettra d’améliorer les connaissances sur les espèces présentes dans le sanctuaire et leur environnement sonore.

L’information des acteurs locaux : un préalable essentiel

Depuis quelques semaines l’équipe technique est en contact avec les différents acteurs professionnels (pêcheurs, organisateurs de manifestations nautiques, etc.), mais aussi pratiquants de loisirs nautiques et même habitants pour les informer de la mise à l’eau de ce matériel.

De nombreuses affiches d’information ont par ailleurs été positionnées dans des lieux clés (poste, mairie, capitainerie, pontons de la marina de Rivière-Sens, club nautique, etc.).

Une présentation des premiers résultats de cette phase test sera faite à l’occasion de la fête de la mer à Vieux-Fort se tenant le 10 août . Venez nombreux.

Haut de page Retour aux actualités