Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Une nouvelle session de formation à l’approche des mammifères marins

06/12/2019

Pour assurer une approche respectueuse des mammifères marins, le sanctuaire Agoa propose de former les opérateurs de whale watching en activité sur son territoire.

Dans l’enceinte du sanctuaire Agoa, l’approche des mammifères marins est réglementée.

En effet selon l’arrêté préfectoral du 15 mars 2017, il est interdit à tout engin nautique de s’approcher à moins de 300mètres des animaux. Pour les opérateurs touristiques d’observation commerciale des cétacés (whale watchers), il est possible d’obtenir une autorisation permettant de s’approcher à 100m minimum (100m pour les grands cétacés, 50m pour les animaux de moins de 5m de long) sous certaines conditions. [Attention : l’arrêté national à venir en 2020 précise 100m pour toutes les espèces confondues, quelle que soit leur taille].

 

C’est la Direction de la Mer qui délivre ces autorisations, sous réserve que les opérateurs s’engagent à respecter les recommandations du conseil de gestion du sanctuaire, transcrites dans la Charte Agoa. Cette charte des bonnes pratiques précise notamment que le prestataire doit s’assurer d’avoir à bord au moins un membre de son équipage ayant suivi la formation à l’approche respectueuse des mammifères marins proposée par le sanctuaire Agoa. C’est dans ce contexte que, depuis 2016, une formation est organisée chaque année par le sanctuaire Agoa, en collaboration avec l’association Souffleur d’écume.

 

Il est important de préciser que cette formation ne vise pas à encourager un développement de l’activité déjà important, mais à assurer une bonne application de la règlementation par les opérateurs déjà en activité. Une partie des personnes formées sont d’ailleurs des nouveaux membres d’équipage de prestataires déjà signataires de la Charte.

En novembre et décembre 2019, cette formation a été proposée respectivement en Guadeloupe et en Martinique

En Guadeloupe, 21 personnes ont reçu la formation dont un agent du Parc national de Guadeloupe et 4 nouveaux employés de structures déjà signataires de la Charte. Les autres participants venaient de 9 structures déjà en activité de whale watching ou des professionnels d’autres activités en lien avec la mer, rencontrant occasionnellement des mammifères marins et souhaitant simplement améliorer leurs connaissances à leur sujet.

En Martinique, 38 personnes ont reçu la formation dont 3 agents du Parc naturel marin de Martinique, 3 agents de la direction de la Mer de Martinique, 1 salarié du bureau d’étude Aquasearch, 17 nouveaux employés de structures déjà signataires de la Charte. Les autres participants venaient de 11 opérateurs de whale watching déjà en activité.

 

 

Une formation complète

La  formation est dispensée par plusieurs intervenants, selon leur expertise sur les différents sujets abordés.

  • La biologie et l’écologie des mammifères marins sont enseignés par le Carbet des sciences, l’association Souffleur d’Ecume en collaboration avec le bureau d’étude Aquasearch et les scientifiques du sanctuaire Agoa ;
  • Le module sur la réglementation maritime est animé par les Directions de la Mer de Guadeloupe et de Martinique respectivement ;
  • L’origine des menaces qui pèsent sur les mammifères marins,  les mesures de gestion mises en place en faveur de leur conservation et les gestes « éco-responsables » à avoir sont présentées par les gestionnaires d’espaces protégés (Parc national de Guadeloupe, Parc naturel marin de Martinique, sanctuaire Agoa).

 

 

Vers une pratique durable des activités d’observation des mammifères marins

Aujourd’hui en Guadeloupe et en Martinique, tous les opérateurs recensés et pratiquant l’activité de whale watching sont formés à une approche respectueuse des animaux. Cette formation obligatoire pour tout opérateur commercial, engage les prestataires à une « bonne pratique » de leur activité. La mise en place de cette formation permet donc à la fois de créer des moments d’échange et de prise de conscience de la part des opérateurs sur la problématique et les conséquences que l’activité peut avoir sur les animaux sauvages, mais représente également un levier pour faire appliquer la réglementation en place.

 

 

 

Pour en savoir plus :

  • Téléchargez la charte d'approche respectueuse des mammifères marins du sanctuaire Agoa
  • Retrouvez ici les opérateurs signataires de la charte Agoa et en règle à ce jour.

 

 

Mots-clés associés : patrimoine naturel - activités humaines - formation - whale watching - réglementation - mammifères marins - gestion - aires marines protégées - charte - milieu marin - protection - tourisme

Haut de page Retour aux actualités