Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

REMMOA : campagnes de suivi des mammifères marins et de la mégafaune pélagique en outre-mer

La répartition et l'abondance des mammifères marins, oiseaux de mer, tortues marines, raies et requins apparaissent comme des éléments clefs pour l'élaboration et la mise en œuvre d'une stratégie de conservation de la biodiversité marine.

Le programme REMMOA, inventaire de la mégafaune pélagique par observation aérienne piloté par l’Agence, a débuté aux Antilles françaises en 2008.

 

Cette campagne a permis d'établir un premier inventaire et un état de référence des peuplements de la mégafaune pélagique des Antilles. Cet état a été largement complété par d'autres études et missions scientifiques menées depuis (campagnes de recensement par bateau en zones côtières, etc.).

Le prochain survol de la zone Antilles est prévu en 2016.

Objectifs du programme REMMOA

L’objectif général du programme est d’abord d’établir une cartographie de l’abondance relative et de la composition des peuplements de mégafaune pélagique, obtenue selon une méthodologie standardisée. Cela permet des comparaisons régionales et donc l’identification de secteurs prioritaires de conservation.

Ces campagnes, qui permettront d’identifier les zones prioritaires de conservation, sont les premières de ce type à être réalisées dans ces régions.

Méthode du programme REMMOA

La technique de recensement retenu pour le programme REMMOA est l’observation aérienne. Elle permet d’obtenir une photographie générale et quasi-instantanée (de quelques semaines à 3-4 mois au maximum pour une vaste étendue) de la distribution et des densités sur une très vaste surface, ce que ne permet pas l’observation par bateau.

Mise en œuvre des campagnes

L’Agence supervise la réalisation de ces campagnes dont la mise en œuvre et l’encadrement scientifique ont été confiés au Centre de recherche sur les mammifères marins de l’université de La Rochelle (Observatoire Pelagis, UMS 3419 - Système d’observation pour la conservation des mammifères et oiseaux marins).

Pour les campagnes REMMOA, le CRMM-URL s’appuie sur des réseaux d’acteurs locaux constitués d’ONG et d’institutions impliquées localement dans l’étude et la conservation des mammifères marins. Ces campagnes sont complémentaires des études déjà en cours au niveau local.

La zone Antilles – Guyane a été survolée une première fois en 2008. Le prochain survol est prévu en 2016.