Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Les échouages

Les échouages de mammifères marins permettent aux scientifiques de collecter des données biologiques difficiles à acquérir par d'autres moyens. Ces données permettent l'amélioration de la connaissance des populations et de leur état sanitaire.

Les échouages sont des évènements plutôt rares sur les côtes des Antilles françaises, généralement moins d’une dizaine par an. Ils concernent majoritairement les delphinidés.

 

Ce suivi est coordonné au niveau national par le réseau national échouage (RNE), et dans les Antilles françaises par le sanctuaire Agoa.

Pour chacune des îles des Antilles françaises un point focal local est en charge de coordonner l’intervention en cas d’échouage, de collecter l’information et de la diffuser selon les procédures établies. Il s’agit de l’Agence Territoriale de l’Environnement de Saint-Barthélemy, de la Réserve Naturelle de Saint-Martin, de l’Association Evasion Tropicale pour l’archipel de la Guadeloupe, et de l’association SEPANMAR pour la Martinique.

Témoin d’un échouage : qui contacter ?

 Si vous êtes observateur d’un mammifère marin échoué merci de contacter :

Martinique :            06 96 55 06 01 (Association SEPANMAR)

Guadeloupe :          06 90 57 19 44 (Association Evasion Tropicale)

Saint-Barthélemy :  06 90 31 70 73 (Agence Territoriale de l’Environnement)

Saint-Martin :          06 90 38 77 71 (Réserve naturelle de Saint-Martin)

Le réseau national échouage

Le RNE, Réseau National d'Echouages, a été mis en place en 1972. Il est constitué de correspondants locaux (...)

Que faire en cas d'échouage ?

L'examen d'un mammifère marin échoué est obligatoire avant son élimination, il doit être effectué par une personne mandatée.

Les derniers échouages

23 septembre 2016 / Martinique, Trou Cochon / Baleine à bec

  • Un individu
  • Sexe : male
  • Longueur : 4,40 (...)