Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Gestion de l’activité de whale watching et coopération internationale, sujets phares du conseil de gestion du sanctuaire Agoa du 4 décembre 2019

05/12/2019 Vie de l'établissement - Activités professionnelles - Coopération - Aires marines protégées

L’évolution de la régulation de l’activité de whale watching et le développement de la coopération internationale, deux sujets phare de ce conseil de gestion du sanctuaire Agoa, tenu le 4 décembre 2019. Sous la présidence du M. Yvon COMBES, 22 membres (représentants de l’Etat, élus, experts mammifères marins, acteurs socio-économiques…) se sont réunis  dans la commune des Trois-Îlets en Martinique.

Ce conseil de gestion a permis de relancer la dynamique de gouvernance et d’aborder des points importants tels que :

Une présentation de l'équipe technique actuellement en place, 

Depuis juin 2018, une nouvelle équipe a progressivement rejoint le sanctuaire Agoa. Huit agents ont été recrutés dont 2 VSC, et 5 agents dédiés au projet européen Interreg Caraïbes pour la création d’un réseau de gestionnaire d’aires marines protégées dans la Caraïbe: CARI’MAM.

Le siège du sanctuaire Agoa a d’ailleurs déménagé de la Guadeloupe vers la Martinique en juillet 2018, ce dans une optique de mutualisation des moyens avec le Parc naturel marin de Martinique nouvellement créé.

 

Un bilan des activités 2018-2019 du sanctuaire et du projet CARI'MAM

Agoa :

  • Des avis rendus concernant divers projets de travaux et de recherche potentiellement impactant pour les mammifères marins,
  • La formation à la pratique responsable de l’activité de whale watching pour les acteurs déjà en activité dans le sanctuaire,
  • Le lancement d’une étude socio-économique et des perspectives d’évolution de cette activité commerciale dans les Antilles,

CARI’MAM :

CARI’MAM est un projet co-financé par l’union européenne et mené par 4 structures dont le sanctuaire Agoa est le chef de file. Pour tout savoir sur le projet CARI’MAM, rendez-vous ici.

  • Participation à la campagne Megara organisée par la Réserve Naturelle de Saint-Martin,
  • Formation des différents partenaires du sanctuaire et du réseau CARI’MAM aux outils OBSenMER (collecte de données d’observation) et Flukebook (système automatisé de photo-identification) dans un but d’harmonisation des techniques de suivi.
  • L’étude préliminaire puis la formation des partenaires à l’utilisation d’hydrophones : des micros permettant d’enregistrer les sons de tous les mammifères marins directement depuis dessous la surface de la mer,
  • L’organisation de plusieurs rencontres internationales visant à fédérer un réseau d’acteurs de la conservation des mammifères marins dans la Caraïbe et au-delà, incluant les présentations des travaux et projets respectifs des participants, des groupes de travail et des formations sur les différentes problématiques traitées par ces acteurs. Retrouvez les comptes rendus de ces rencontres ici*.

Ce conseil de gestion a également permis aux membres d’exprimer leurs attentes et leurs points de vue sur l’ensemble des thématiques abordées et notamment les perspectives d’actions à réaliser dans différents domaines : le whale watching, la coopération internationale, la communication, les avis techniques, les différents types de suivis …

 

Deux commissions dédiées

La veille de la séance, deux commissions ont été proposées afin d’échanger sur des sujets particulièrement importants à l’heure actuelle : la coopération internationale et l’activité commerciale d’observation des mammifères marins : le whale watching.

Les expertises respectives des membres de cette instance tels que des whale watchers, des représentants des DEAL et DM de Guadeloupe et de Martinique et associations de protection de la nature se sont exprimés concernant la régulation de l’activité et ses perspectives d’évolution. Ces commissions contribueront à l’élaboration du nouveau plan de gestion du sanctuaire, qui fixera son projet de territoire et le cap à tenir pour 15ans, de 2020 à 2035.

Mots-clés associés : coopération internationale - conseil de gestion - gouvernance - mammifères marins - tourisme - whale watching - CARI'MAM

Haut de page Retour aux actualités