Globicéphale tropical

(Globicephala macrorhynchus)

Carte d'identité

Les globicéphales émettent des clics d’écholocalisation pour se repérer dans leur milieu, chasser et socialiser, et des appels (calls) pour communiquer entre eux. Ecoutez-les ici.

https://soundcloud.com/ofbiodiversite/la-communication-chez-les-globicephales-globicephala-macrorhynchus?in=ofbiodiversite/sets/sanctuaire-de-mammiferes-marins-agoa

Habitat

On le retrouve dans les eaux tropicales et tempérées des océans Atlantique, Pacifique et Indien. Il y vit en eaux profondes jusqu’à 900 m.

Reproduction

Le globicéphale tropical atteint sa maturité sexuelle entre 8 et 17 ans. Il donne naissance à un petit après 15 à 16 mois de gestation et tous les 5 à 7 ans.

Régime alimentaire

Il consomme des poissons et principalement calamars qu’il chasse en profondeur.

Globicéphale tropical (Globicephala macrohynchus)

Un couple de globicéphales tropicaux (Globicephala macrohynchus).

Yannick Stephan - Mayotte Découverte

Un couple de globicéphales tropicaux (Globicephala macrohynchus).

Yannick Stephan - Mayotte Découverte

Caractéristiques morphologiques de distinction en mer

  • tête : melon en globe proéminent, pas de bec
  • aileron et nageoires : dorsale falciforme à base large et courbée vers l’arrière, pectorales courbées, fines, longues et pointues
  • souffle : bas en forme de buisson
  • séquence de nage : caudale parfois soulevée hors de l'eau avant sonde, fait surface tranquillement 
  • coloration : robe noire, marques gris-blanc sur la gorge et la poitrine, parfois une selle grise autour de l’aileron dorsal
Globicéphale tropical (Globicephala macrohynchus)

Illustration naturaliste de Globicéphale tropical (Globicephala macrohynchus).

Philippe Payet / Office français de la biodiversité

Illustration naturaliste de Globicéphale tropical (Globicephala macrohynchus).

Philippe Payet / Office français de la biodiversité

 

crédit photo du bandeau : Yannick Stephan - Mayotte Découverte